Découverte Turquie : les dolmus


Pour vos prochaines vacances en Turquie, sachez que le Dolmus représente un moyen de transport simple, rapide et à la portée de toutes les bourses. Partagez le quotidien des turcs en optant pour des déplacements en Dolmus, le moyen de locomotion en commun préféré des Turcs.


Les Dolmus ou le transport en commun à la turque

Si vous passez en Turquie, laissez-vous tenter par un trajet en Dolmus, ces minibus qui sillonnent sans arrêt Istanbul et les grandes agglomérations de la Turquie, ainsi que les campagnes turques. Par rapport aux bus, ils sont sensiblement plus petits et offrent donc un nombre de places moins important. Certes, le Dolmus est plus exigu, les accès sont plus laborieux, mais ils ont l’avantage d’être nombreux et plus économiques. Ils sont de loin le moyen de transport en commun favori des turcs.


Les Dolmus sont tellement populaires que bon nombre de touristes choisissent aujourd’hui cette facilité pour voyager à moindres frais et goûter à l’ambiance conviviale des conversations en cours de route. C’est un excellent moyen pour découvrir les différents quartiers d’Istanbul tout en bénéficiant des commentaires avisés de ses voisins turcs. Le confort est sommaire, mais le Dolmus représente une agréable alternative pour s’immerger dans le quotidien des turcs.


Les trajets et les tarifs des dolmus

Les Dolmus sont répartis entre de nombreuses lignes à trajets fixes. Chaque véhicule est équipé d’une pancarte indiquant l’itinéraire desservi en nommant notamment les principaux quartiers ou localités présents sur le trajet. A l’origine, le Dolmus, baptisé d’après un vocable turc signifiant rempli, ne quittait effectivement son terminus qu’une fois rempli ! Aujourd’hui, le conducteur, est le plus souvent le propriétaire, qui décide de partir quand il estime que le nombre de passagers est suffisant. Les places vacantes sont le plus souvent comblées en cours de route.


Pour monter dans un Dolmus, il faut, soit le prendre au terminus, soit le héler d’un signe de main. Pour descendre, il vous suffit de le signaler au chauffeur. Les Dolmus s’arrêtent n’importe où sur leurs trajets pour prendre ou débarquer un passager. On s’acquitte des frais de transport directement auprès du chauffeur. Généralement, les tarifs sur chaque ligne sont forfaitaires et tournent entre 1 et 2,5 lires turques (TRY) soit 1 euro en moyenne. C’est nettement plus accessible que les taxis et juste un peu plus cher que les bus.